Découvrir Mono Lake

Certains parcs naturels sont absolument magnifiques, c’est le cas de Mono Lake et de son Cratère. Situé dans les terres arides du Grand Bassin, le lac de Mono est le dernier vestige du lac Lahontan, un des deux grands lacs qui recouvraient la région au pléistocène. À proximité se trouvent les cratères de Mono, une longue succession de plus de vingt volcans éteints vieux d’un millier d’années, chacun comportant un lac central. Aujourd’hui, des sels érodés s’accumulent dans les eaux du lac de Mono, ce qui les rend trois fois plus salées que l’eau de mer. Des tours de travertin, atteignant jusqu’à neuf mètres, se forment lorsque l’eau douce, acidifiée par son passage à travers les dépôts volcaniques des cratères, jaillit dans le lac alcalin; À son contact, le carbonate de calcium dissous dans les eaux du lac s’accumule et forme ces tours de calcaire blanches et grises. Le lac de Mono est un des écosystèmes les plus productifs d’Amérique du Nord. Des crevettes et des mouches d’eau salée se nourrissent des algues, attirant ainsi plus de 80 espèces d’oiseaux, avec entre autres des grèbes à cou noir et 80 % de la population mondiale de phalaropes de Wilson. Avec ses 760 000 ans d’existence, le lac de Mono est le plus vieux d’Amérique du Nord.

Partagez
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • TwitThis

You may also like...