Italie secrète : Maratea

Vous rêvez de goûter aux joies de l’Italie mais sans la foule de touristes qui va (trop) souvent avec ? Alors Maratea est votre prochaine destination. Ce groupe de villages jalonnant le spectaculaire littoral de la région de Basilicate est en effet l’un des secrets les mieux gardés d’Italie. Le long de la côte sud-ouest de l’Italie, une poignée de villages ravissants, accrochés à la falaise vertigineuse et blottis au creux de baies, forme (d’un point de vue administratif) la « ville » de Maratea. Sur plus de 30 km, une succession de forêts de pins, de plages de sable et de criques rocailleuses se prête divinement à la natation, la randonnée et la navigation de plaisance. Il n‘y a ici rien à envier à la côte amalfitaine, au nord, pourtant beaucoup plus fréquentée. Surnommée 1a « perle de la mer Tyrrhénienne », Maratea attire les vacanciers italiens – en famille ou en couple – mais reste fort heureusement snobée par les visiteurs étrangers. Ce relatif anonymat a permis de préserver la beauté des eaux vert émeraude et l‘ambiance très « authentique » des lieux. Disséminés le long de la côte, Fiumicello, Porto di Maratea et Marina di Maratea se peuplent en été : les yachts affluent dans les ports, et les cafés et les restaurants ne désemplissent pas. Plus haut, Maratea Paese, la vieille ville de l‘intérieur des terres, aux ruelles sinueuses, aux placettes ombragées et aux vieilles églises, mérite une après-midi de visite. Toujours plus haut, sur le mont San Biagio, se tient le symbole de Maratea : un Christ Rédempteur (bras ouverts, pour former une croix) de 22 m de haut tourne le dos à la mer, comme oublieux du panorama fantastique qui se déroule derrière lui. Et qui est sans conteste l‘un des plus beaux d‘Italie.

maratea

Partagez
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • TwitThis

You may also like...