La Nahanni en canoë, sous le soleil de minuit

Si le luxe réside dans la beauté, alors il est difficile de faire plus luxueux que ce voyage-là : descendre la Nahanni en canoë. Ce cours d’eau est l’un des trésors du Canada et compte parmi les plus beaux paysages de la planète. C’est un spectacle de tous les instants, et une aventure absolument unique. Le parc national auquel la Nahanni donne son nom est l’une des zones protégées les plus étendues de la planète. Imaginez. Aussi vaste que la Suisse, il abrite de hautes montagnes, des toundras, de vastes étendues au sol gelé en permanence (le permafrost), ainsi qu’une série de sources sulfureuses et de forêts de conifères peuplées d’ours bruns, de bisons de montagne, d’élans et de caribous. C’est par ailleurs un territoire mystérieux paré d’une aura inquiétante, comme en témoignent les noms attribués à certains lieux par la tradition populaire à l’époque de la ruée vers l’or : la vallée des Hommes morts, la chaîne des Funérailles, le torrent de l’Homme sans tête, la porte de l’Enfer… Découvrir en canoë les 322 km de la Nahanni englobés dans le parc constitue une expérience unique. Mais elle est réservée à ceux qui ignorent suffisamment le danger pour apprécier le paysage majestueux comportant les quatre canyons les plus spectaculaires et les plus profonds du Canada, pour arriver, à la fin du parcours, aux chutes Virginie, qui sont deux fois plus hautes que celles du Niagara.

12080498_304051139765370_794503327_n 12298823_1533884793603998_1545101859_n 12353407_1500858286910893_868155922_n 12750022_1671315349786380_39697640_n

Partagez
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • TwitThis

You may also like...