La pointe de São Lourenço

Une fine bande de terre hérissée de cônes volcaniques et bordée de falaises vertigineuses. Une brise chargée de sel balaie le paysage rocailleux de cette pointe qui s‘étire dans l’Atlantique. Vous êtes à la pointe orientale de Madère, à São Lourenço. Et le paysage est sublime. Aucun arbre n’y pousse; le lichen s’accroche aux roches et seuls quelques chardons et minuscules fleurs poussent dans les anfractuosités. Vous avancez sur d’étroites crêtes, aux côtés de spectaculaires formations rocheuses et falaises abruptes de couleurs ocre, jaune, rouge et verte. Le sentier donne parfois le vertige, mais les passages les plus difficiles sont sécurisés. Au pied des falaises, l’écume de l’océan vient lécher le sable blanc ou noir des criques. Le chemin conduit jusqu’au bout de la pointe dominée par un raide pic volcanique d’où il est possible de voir, au sud, les îles Désertes et, par temps clair, Porto Santo au nord, l’autre île majeure de l’archipel. Caniçal, une village de pêcheurs, brille dans la baie. Un phare solitaire se dresse sur un îlot désert. Il arrive que de rares phoques-moines se reposent sur la plage tandis que des lézards courent d’une fissure à l’autre. La petite palmeraie qui cache la maison des gardes est fréquentée par des hirondelles à gorge fauve et des chardonnerets élégants. Les oiseaux de rivage sont nombreux, ainsi que les buses et faucons crécerelles, pipits et serins des Canaries. Comptez de 3 à 4 h pour parcourir les 8 km du sentier, en prenant le temps de faire des photos et peut-être un pique-nique. De bonnes chaussures, une protection solaire et des vêtements imperméables sont indispensables, car le temps change vite. Seule l’ascension finale présente une réelle difficulté. Cet endroit du bout du monde se visite à tout moment de l’année. La péninsule, verte en hiver, est sèche en été. Grâce à la brise marine, la température reste supportable, même au plus chaud de l’été. L’île devient un champ de fleurs au printemps.

Partagez
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • TwitThis

You may also like...