Loin de l’agitation du monde : Cuetzalán

En voyage, le luxe consiste parfois simplement à sortir des artères touristiques surchargées et à trouver des endroits paisibles, à l’écart du monde. Tel est le genre d’endroit que nous vous proposons aujourd’hui. Il se situe au Mexique : dans le village de montagne de Cuetzalán, où les ruelles sont escarpées et les grottes profondes, l’on vit à un tout autre rythme que la capitale, et l’on s’y laisse bercer par l’arôme entêtant du café. Un endroit magique. Perché dans la sierra Norte de l’État de Puebla, Cuetzalán s’éveille dans les brumes matinales. Là vivent des représentants des peuples amérindiens nahua et totonaque, tisserands et garants de traditions culinaires et chamaniques.

La ville ne se donne pas au premier venu : elle se mérite. Ce n’est qu’au terme de quatre heures de route depuis Mexico, à travers les montagnes à l‘est de la capitale, que l’on parvient enfin à Cuetzalán… et l’on a aussitôt le sentiment de pénétrer dans un autre monde. Presque pas de circulation, et des ruelles escarpées qui grimpent jusqu’à la place centrale. C‘est là que se tient le marché, où convergent les habitants, vêtus pour la plupart de l’habit traditionnel blanc rehaussé de fleurs et d’oiseaux multicolores brodés. Les paniers débordent d’arums, de fruits, d‘herbes et de crevettes d’eau douce, tandis que des femmes cuisent au feu de bois des quesadillas aux champignons sauvages. Le village — au coeur d’une région caféière — embaume en permanence le café torréfié.

A 1219 m d’altitude, Cuetzalán et sa forêt tropicale offrent des vues superbes sur la côte du golfe. Le village possède aussi un gigantesque réseau de grottes souterraines hérissées de stalactites et stalagmites. Toutes proches, des chutes d‘eau s‘écrasent dans des piscines naturelles. Les enfants du cru sont des guides formidables.

Partagez
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • TwitThis

You may also like...