Une Ferrari Enzo aux enchères

Que se passe t’il quand un homme d’affaire déchu cherche des sous pour éponger ses dettes ? Il vend les « bijoux de famille ». C’est notamment ce qui cause un grand émoi dans le secteur automobile avec une vente aux enchères spéciales chez Christies qui devrait voir un lot unique d’une Ferrari à vendre. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la Ferrari Enzo. La Ferrari Enzo fait office d’étalon pour l’évaluation des autres supercars. Portant le nom d’Enzo Ferrari, fondateur de la firme automobile, elle avait été construite à l’époque ou la Scuderia Ferrari et le formidablement talentueux Michael Schumacher dominaient complètement la formule 1. Sous la carrosserie en fibre de carbone de l’Enzo, un moteur V12 atmosphérique propulsait la voiture à 160 km/h en 6,6 secondes. Sa transmission semi-automatique a palettes de type F1, ses freins en carbone-céramique et un diffuseur arrière commandé électroniquement permettaient à l’Enzo de parcourir le Nürburgring en moins de sept minutes et demie. Un bouton « de course » rouge permettait d’effectuer des changements de vitesse rapides, durcissait la suspension et facilitait le contrôle de la traction. L’Enzo possédait également une touche de démarrage à distance, comme celles employées sur les voitures de F1 jusqu’en 1995 avant qu’elles soient interdites. C’est en des termes élogieux que le magazine Evo a présenté ce nouveau fleuron de Ferrari en 2003 : « Lancez-vous et accélérez franchement. Le résultat est stupéfiant. Les yeux écarquillés à travers le parebrise, vous avez l’impression que les autres voitures se déplacent comme si elles roulaient dans de la mélasse. Je n’ai jusgu’alors conduit aucun véhicule qui ait dissimulé sa vitesse de façon aussi surréaliste et qui crée néanmoins une impression de contrôle aussi satisfaisante. Le Vieil Homme serait fier ». Seules 400 Ferrari Enzo ont été construites ; la première importée en Grande-Bretagne, arborant un jaune vif de Modène, a été achetée par une légende du rock, Eric Clapton. C’est donc une occasion en or pour celui qui est passionné par la marque au cheval noir. Il faudra néanmoins compter un peu d’argent car du fait de la rareté de la voiture, nombreux sont les acheteurs potentiels, donc certains aux poches pleines et qui n’hésiteront pas à faire grimper les enchères pour s’assurer de la vente.

ferrari enzo

Photo : Luke Gilbertson

Partagez
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • TwitThis

You may also like...