Découvrir Vancouver

Constamment classée parmi les meilleures villes au monde où vivre, Vancouver incarne l’esprit de la côte ouest canadienne. Dynamique, multiculturelle, verte, sophistiquée, gourmande, sportive et décontractée, ses qualités sont multiples.

Vancouver pourrait être un peu assimilée à la Californie. En été, le soleil brûlant rayonne sur les immenses tours de verre face à l’océan Pacifique, dessinant une ligne d’horizon parfaite. En arrière-plan de ce tableau, les montagnes s’élèvent au loin et sont pourtant facilement accessibles. Les montagnes Grouse, Cypress et Seymour, terrains de jeux pour les sports ou les randonnées estivales, sont idéales pour skier en hiver, et on peut contempler leurs hauteurs depuis tant de points de la ville sans jamais se lasser de la vue. Les meilleurs points de vue se trouvent dans le parc Stanley, l’emblématique espace vert du centre-ville de Vancouver sur la mer, où des totems colorés rappellent fièrement les racines des Premières Nations de la Colombie-Britannique.

Le «mode de vie» de Vancouver a tout ce que nous aimons de la côte ouest. C’est détendu, décontracté et flegmatique, une vie vécue au moment où le corps et l’esprit ne font qu’un. Les Vancouverois vivent dans un cadre unique et précieux, un paradis éco-urbain qui, depuis plusieurs années, n’a cessé de grimper dans le hit-parade des meilleures villes où vivre. Dynamique et particulièrement jeune, Vancouver attire les curieux et les cosmopolites du monde entier. Il y a près de 70 nationalités représentées, bien que l’influence asiatique soit prédominante dans une très large mesure.

Ses quartiers branchés, parsemés de cafés et de galeries d’art tendance, sont des modèles d’engagement écologique. À Vancouver, les gens vivent en harmonie avec la nature. Le sport est partout et il n’est pas rare de voir un surfeur et un homme d’affaires à quelques mètres l’un de l’autre. Yoga sur la plage de Kitsilano, pagaie à False Creek, promenade en bateau le long des rives du Pacifique ou canoë sur la Côte-Nord, les activités récréatives ne manquent pas. Et comme dans toutes les villes avec plages, il y a une sensation de vacances tout au long de l’année.

La ville se découvre facilement à vélo. De nombreux hôtels les prêtent, vous procurant une sensation de liberté extrêmement exaltante. Les plus aventureux choisiront un hydravion pour découvrir la richesse de la ville et sa proximité avec les forêts boréales. À seulement 40 minutes en voiture de la ville, les conifères de la Colombie-Britannique s’étendent à perte de vue. Ses rivières et ses cascades vous invitent à voyager encore plus loin pour admirer les sommets enneigés de Whistler, l’une des plus grandes stations de ski au monde. A décoiuvrir aussi sur Les villes du monde.

Partagez
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • TwitThis

You may also like...