En voyage à Zagreb

Zagreb est une ville compacte qui regorge de nourriture, de festivals et de culture. Elle offre une escapade européenne sophistiquée avec une étincelle supplémentaire d’énergie balkanique – et sans les foules étouffantes.

Un centre-ville compact et attrayant
Zagreb est l’endroit idéal pour les courts séjours en ville. Elle est assez grande pour divertir et enthousiasmer, mais assez petite pour qu’on puisse s’y déplacer à pied. C’est une ville confortable, non envahissante, avec des habitants sympathiques qui se feront un plaisir de vous indiquer la bonne direction si jamais vous vous perdez.

Zagreb est divisée en deux parties : Donji Grad (ville basse) et Gornji Grad (ville haute). Si la ville basse abrite d’impressionnants bâtiments des Habsbourg et des jardins en contrebas, vous passerez la plupart de votre temps dans la ville haute. Cosy et colorée, c’est ici que vous trouverez la plupart des sites les plus remarquables de la ville, regroupés dans un quartier médiéval niché entre les collines de Kapto et de Gradec.

C’est ici que vous trouverez la place Saint-Marc, dominée par l’église Saint-Marc et son toit de tuiles caractéristique. La porte de la vieille ville est un excellent endroit pour commencer votre exploration de ce quartier historique, ainsi que la Tkalciceva, l’une des rues les plus célèbres de la ville, qui abrite d’innombrables cafés et bars. Les marchés de Dolac valent également le coup d’œil. Les fruits qui y sont vendus sont frais et bon marché.

Une fête de festivals
Pour une petite ville, Zagreb est un véritable concentré de culture. Quelle que soit la saison, il y a toujours quelque chose à faire pour divertir les habitants et les visiteurs. En juin, des musiciens locaux et internationaux se rendent sur l’île de la Jeunesse du lac Jarun pour le festival InMusic. Des formes de musique plus traditionnelles sont célébrées lors du festival international de folklore en juillet.

Les cinéphiles adoreront le très respecté festival du film de Zagreb, qui se tient tous les ans en novembre, où plus de 100 films sont projetés pendant neuf jours, et l’Animafest, une célébration du film d’animation, qui a lieu chaque été. Les amateurs de théâtre devraient faire coïncider leur visite avec le Festival mondial du théâtre, qui se tient chaque année en septembre.

Tout au long de l’année, les bars, les clubs, les places et les rues sont animés par de la musique live et des expositions et autres événements artistiques sont organisés dans toute la ville. Plongez et explorez.

La culture des cafés croates
Boire du café est une affaire sérieuse à Zagreb. C’est une excuse pour sortir de chez soi et retrouver ses amis, mais si le café n’est pas bon et fort, il gâche une journée parfaite. C’est pourquoi la ville est pleine de cafés. Certains sont ternes, mais s’il y a du monde, il y a des chances qu’ils soient bons.

Bien sûr, la ville a aussi ses cafés branchés. Divas Café Bar à Martićeva 17 est installé dans une ancienne boutique de mode et est réputé pour son mobilier dépareillé et son café extra fort. Eli’s Café est cool et minimal, et tout tourne autour des grains de café. (Il se trouve à Ilica 63). Enfin, 42 Coffee Co est plus post-industriel, avec des murs de briques nues et un accent sur les mélanges inhabituels et les grains organiques.

Soyez courageux et promenez-vous dans les cafés miteux que vous voyez aussi. Ils ne sont peut-être pas « branchés », mais ils sont confortables et accueillants, avec une ambiance typiquement balkanique. Ces cafés sont comme les pubs en Grande-Bretagne, une extension du salon, et l’endroit où les gens du coin vont pour se retrouver et faire des commérages. Il y a de fortes chances pour qu’ils vous accueillent à bras ouverts dans leur « maison ».

Une foule d’attractions insolites
Zagreb est parsemée de musées et d’attractions plutôt étranges et bizarres, mais étonnamment attachants. Le musée des relations brisées, niché au Ćirilometodska 2 à Gornji Grad, abrite une collection de souvenirs laissés après la fin d’une relation. Créée par les artistes croates Olinka Vistina et Drazen Grubisic après leur séparation, elle est constamment complétée par des objets envoyés par des personnes au cœur brisé du monde entier.

Le musée d’art naïf, situé à proximité, est tout aussi charmant. Il présente des œuvres d’artistes que le musée qualifie gentiment de « maîtres non formés ».

Ailleurs, vous pouvez explorer un système de tunnels sous la Villa Rebar, les ruines calcinées d’un domaine ayant appartenu au dictateur croate, Ante Pavelić. Vous pouvez également jouer au paintball dans ce qui reste du sanatorium de Brestovac, une ancienne station thermale de traitement de la tuberculose.

Montagnes à la périphérie de la ville
Située juste au nord de Zagreb, la montagne Medvednica est le « poumon » de la ville et un lieu où les habitants aiment se promener, pique-niquer et se retrouver dans la nature. Il est également facile d’y accéder. Le point de départ du sentier se trouve au dernier arrêt de tramway de la ligne 15.

La plupart des habitants marchent jusqu’à la maison de montagne Puntijarka, située juste en dessous de Sljeme, le plus haut sommet de Medvednica. Les vues sont spectaculaires, mais c’est pour la nourriture qu’ils viennent. Les repas simples à base de haricots et de pommes de terre sont traditionnels, rassasiants et bon marché.

Un sentier moins exigeant est celui qui part de Sestine et vous mène le long d’une petite rivière à Kraljicin Zdenac. Ailleurs dans les montagnes, vous trouverez des grottes, des sources et les vestiges d’une ville médiévale fortifiée appelée Medvedgrad.

Toutes ces raisons ont fait de cette région une destination de séminaire en Croatie. Et une une destination de voyage pour toute la famille.

 

Partagez
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • TwitThis

You may also like...